Altermondes






Sommaire HS n°15




ÉDITO
Perspectives équitables
Par David Eloy, rédacteur en chef d’Altermondes

Comment vivre humainement dans la société ?
Prêtre ouvrier, Francisco Van der Hoff dans les années 1980 à Oaxaca au Mexique, où il prend conscience de la misère des producteurs de café. En 1988, il participe à la fondation du label Max Havelaar. Résident toujours à Oaxaca, il nous parle de la crise de valeur que traverse l’humanité.
Par FRANCISCO VAN DER HOFF | Co-fondateur du label Max Havelaar

1. QUELS ÉCHANGES DANS UN MONDE EN CRISE ?

XXIe siècle : l’urgence d’un changement
Le modèle de développement qui prévaut aujourd’hui donne la priorité à l’ouverture des marchés, à la concurrence et à la concentration de la rente, au détriment des petits producteurs. De nombreux observateurs en appellent à un changement de paradigme. Et si le commerce équitable servait de matrice pour la définition d’un nouveau système de production ? Entretien avec Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation.
PROPOS RECUEILLIS PAR ÉDOUARD DE LA ROCHEFORDIÈRE | JOURNALISTE

Il était une fois le commerce équitable
Permettre aux petits producteurs de vivre dignement de leur travail. Un engagement qu’ont souscrit les acteurs du commerce équitable dès l’origine et auquel ils ne dérogent pas, même si l’histoire de cette utopie devenue réalité n’est pas un long fleuve tranquille.
PAR ANNA DEMONTIS | JOURNALISTE

Idées Reçues : Opération Déminage
Bien connu du grand public, le commerce équitable n’en continue pas moins de susciter des interrogations chez les consommateurs. Moins de 3 Français sur 10 sont des acheteurs réguliers. Il y a donc un véritable enjeu à convaincre. Or, les idées reçues ont la vie dure et freinent certains consommateurs, de plus en plus méfiants sur ce qu’ils achètent. Avant de plonger au cœur des débats qui traversent ce secteur, des militants du commerce équitable s’essaient à une opération de déminage sur quelques idées reçues.

2. LES ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS, LE MAILLON FORT

Parcours : Tomy Mathew, une histoire simple comme tant d’autres
Les petits producteurs sont le maillon central de la la chaîne du commerce équitable. Partout dans le monde, en s’organisant au sein de coopératives, ils améliorent leur quotidien et celui de leur communauté. Avant de s’intéresser aux défis auxquels ils sont aujourd’hui confrontés, portrait de l’un de ces pionniers, Tomy Mathew, fondateur de Fair Trade Alliance Kerala (FTAK), en Inde.
PAR STÉPHA ROUICHI | JOURNALISTE

« Ils s’imaginent qu’on travaille pieds nus »
PÉROU. Permettre aux petits producteurs des pays du Sud et à leur communauté de vivre dignement de leur travail. C’est le credo sur lequel s’est construit le commerce équitable. L’expérience de la coopérative péruvienne Cépicafé risque de balayer les doutes de ceux qui s’interrogent encore sur l’impact du commerce équitable et sur ce que des producteurs organisés sont capables de réaliser. Reportage.
PAR MATHILDE GUILLAUME | LIBÉRATION

Commerce équitable : le catalyseur d’impacts
Le reportage réalisé auprès de Cépicafé au Pérou montre combien le commerce équitable peut être un puissant levier pour améliorer le quotidien des producteurs et de leur communauté. Une exception ? Pas vraiment. C’est ce dont atteste dans leur ensemble – et malgré une réalité contrastée – la profusion d’études réalisées sur le terrain et les témoignages qui accompagnent cet article.
PAR ERIK LAVARDE | JOURNALISTE

Organisations de producteurs : le contrat de confiance ?
Le commerce équitable est un secteur en perpétuelle évolution. Si les principes fondamentaux semblent gravés dans le marbre, certains acteurs voient d’un mauvais œil les propositions d’ouvrir davantage le commerce équitable à l’agriculture de contrat ou à de nouveaux types de plantations. Une évolution nécessaire qui sera maîtrisée ou un dévoiement aveugle des principes ?
PAR JULIE CHANSEL | JOURNALISTE

Le pouvoir (enfin) aux producteurs !
Les petits producteurs n’ont pas toujours eu toute la place qu’ils méritaient dans la gouvernance de certains systèmes de commerce équitable. En juin 2013, les réseaux de producteurs occuperont pour la première fois la moitié des sièges au conseil d’administration de Fairtrade International (FLO). Retour sur une révolution en marche.
PAR ANDREA PARACCHINI | JOURNALISTE

Vers une production et un commerce équitables au Nord
Comment s’inspirer du commerce équitable Nord/Sud pour sortir des discours simplistes sur la relocalisation et imaginer un commerce équitable au Nord ? Entretien avec Alain Delangle, producteur de lait en Basse-Normandie, membre du bureau de la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB).
PROPOS RECUEILLIS PAR HÉLÈNE BUSTOS | TRANSRURAL INITIATIVE

3. CONSOMMATEURS, CITOYENS, ÉLUS…CHACUN A UN RÔLE À JOUER

Le citoyen reprend le pouvoir sur le consommateur
Le commerce équitable est l’un des mouvements citoyens qui a le plus contribué à faire en sorte que les consommateurs se posent des questions sur l’origine des produits qu’ils consomment et les conditions dans lesquelles ils sont fabriqués. Un précurseur de la consommation responsable et engagée.
PAR AMINA BEJI-BÊCHEUR | INSTITUT DE RECHERCHE EN GESTION | UNIVERSITÉ PARIS EST MARNE-LA-VALLÉE

« La consommation responsable est une tendance de fond »
Près d’un Français sur deux estime que la crise est l’occasion de revoir profondément les habitudes de consommation. Par où commencer ? Entretien avec Benoît Hamon, ministre délégué en charge de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation.
PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID ELOY | ALTERMONDES

« Il y a encore beaucoup de pédagogie à faire »
Entretien avec Ludivine Coly-Dufourt, directrice de l’Association Léo Lagrange pour la défense des consommateurs, sur les enjeux de l’éducation à une consommation responsable.
PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID ELOY | ALTERMONDES

Tu símbolo : quand les producteurs créent leur label...
Les organisations de petits producteurs se sont longtemps appuyées sur les labels imaginés au Nord pour faciliter la commercialisation de leurs produits. Signe des temps, les petits producteurs latino-américains rassemblés au sein de la CLAC ont décidé de créer leur propre label, le Symbole des producteurs paysans (SPP).
PAR MATHILDE GUILLAUME | LIBÉRATION

« Nous avons besoin des deux marchés »
LAOS. Depuis 1995, l’Association de soutien au développement de la société paysanne (ASDSP) accompagne les paysans dans la production et la commercialisation de l’essentiel de leurs produits (jus, confitures et pâtes de fruits) dans les circuits de commerce équitable1. Crise oblige, elle diversifie ses débouchés et mise aujourd’hui sur le marché national. Entretien avec Khamsouane Sisouvong, son directeur.
PROPOS RECUEILLIS PAR ANNA DEMONTIS | JOURNALISTE

COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : un ferment de développement local
En quelques années, les collectivités territoriales sont devenues des acteurs clés du commerce équitable. Leur engagement revêt différentes formes : achats publics, soutiens aux acteurs, sensibilisation… Tour d’horizon avec les lauréats 2012 de la campagne « Territoires de commerce équitable ».
PAR ANNA DEMONTIS | JOURNALISTE

ENTREPRISES : Éthiquable, le mariage des valeurs
Dans le monde des échanges responsables, les entreprises ont aussi leur mot à dire. Fondée il y a dix ans par une poignée de passionnés, Éthiquable se définit comme une entreprise citoyenne et solidaire. Portrait d’un acteur qui n’en finit pas de surprendre.
PAR FATOU SALL | JOURNALISTE

DISTRIBUTEURS : Disponible au rayon sensibilisation
Être distributeur, ce n’est pas uniquement mettre à la disposition de sa clientèle une gamme de produits, fussent-ils équitables. C’est aussi parfois accompagner l’acte d’achat vers une consommation responsable et équitable. Reportage dans la Biocoop d’Épône (Yvelines).
PAR ANNA DEMONTIS | JOURNALISTE

ASSOCIATIONS : Regards croisés sur l’éducation au commerce équitable
FRANCE-BRÉSIL. La Fédération Artisans du Monde et l’Institut Kairos ont entamé un partenariat fructueux marqué par une réflexion croisée sur leurs démarches d’éducation au commerce équitable et les objectifs qu’elles poursuivent.
PAR LISE TRÉGLOZE ET ERIKA GIRAULT | FÉDÉRATION ARTISANS DU MONDE (FRANCE) ET THAIS SILVA MASCARENHAS | INSTITUT KAIROS (BRÉSIL)

4. IL FAUT CHANGER LES RÈGLES DU JEU ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE

Changement d’échelle : attention à la marche !
Le commerce équitable ne doit pas rester le privilège d’une niche de petits producteurs. Augmenter les volumes de ventes est un objectif. Mais vendre plus améliore-t-il automatiquement l’impact du commerce équitable pour les petits producteurs ? L’arrivée de grandes multinationales dans le secteur ne risque-t-elle pas de se traduire par un affaiblissement des principes fondateurs du commerce équitable ? Enquête à travers l’exemple de la filière cacao.
PAR SARAH PORTNOÏ | JOURNALISTE

« Un système qui a transformé ma société »
Le commerce équitable, par les valeurs qu’il véhicule, est porteur d’une vision des échanges qui ne parle pas uniquement au monde associatif. Jean-Pierre Blanc, directeur de Malongo, entreprise spécialisée dans le café, raconte comment cette démarche a changé sa société ;
PROPOS RECUEILLIS PAR MATHIEU BRANCOURT | JOURNALISTE

Le commerce équitable peut-il changer la donne politique ?
Comme l’évoquait Olivier de Schutter en ouverture de ce numéro, la crise remet à l’ordre du jour la nécessité de nouvelles politiques de production et d’échange ainsi que de mécanismes de régulation. En prônant une modification des règles régissant les échanges internationaux, le commerce équitable apporte des réponses.
PAR MYRIAM MERLANT | JOURNALISTE

Au-delà de 2015 : le commerce équitable
A l’approche de l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement, les mouvements du commerce équitable se mobilisent pour qu’à partir de 2015, le commerce équitable soit enfin inscrit à l’agenda politique international.
PAR SERGI CORBALÁN | DIRECTEUR DU FAIR TRADE ADVOCACY OFFICE1

« Le commerce équitable tire la mondialisation vers le haut »
Le commerce équitable porte un projet politique qui exige de remettre les droits humains et l’environnement au coeur des échanges internationaux. Est-il pour autant en mesure d’influer les politiques qui sont menées ? Réponse avec Pascal Canfin, ministre délégué au Développement.
PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID ELOY | ALTERMONDES

TRIBUNE

Les paysans participent efficacement au marché !
En 2008, L’Equateur s’est doté d’une nouvelle constitution qui intégrait l’élaboration d’un modèle « économique, démocratique, productif, durable et reposant sur la notion de solidarité, avec une distribution égale des bénéfices ». Des mots qui se sont traduits en actes. L’avènement d’un commerce équitable, respectueux des petits producteurs, est question de volonté politique.
PAR JAVIER PONCE CEVALLOS | MINISTRE DE L’AGRICULTURE, DE L’ÉLEVAGE, DE L’AQUACULTURE ET DE LA PÊCHE | ÉQUATEUR

- BIBLIOGRAPHIE




Dans le même numéro - sur le site :
Hors-série n°15
Edito - Perspectives Equitables