Altermondes






Sommaire HS n°16




  • Pour commander le Hors-série, cliquer ici !

    Ce numéro a été réalisé en partenariat avec Nawaat, Reporter Citoyen, l’UPIC, le CCFD, le CRID, la FIDH, les Francas, le Secours Islamique et le SPIDH.
    Il a bénéficié du soutien financier de la Région Ile-de-France, de la Région Pays de la Loire, de l’ACSE, de l’Institut Français en Tunisie, de Via le Monde (CG93) et de la Fondation de France.

ÉDITO
La fabrique citoyenne de l’information
Par David Eloy, rédacteur en chef d’Altermondes

Reporters Transméditerranée : Acte 1
Tout au long de l’année 2013, 38 jeunes de France et de Tunisie ont été formés à l’écriture journalistique et ont été invités à couvrir des événements internationaux, dans le cadre du projet Reporters Transméditerranée. Plus qu’une invitation au voyage, un apprentissage de la citoyenneté pour la jeunesse des deux rives de la Méditerranée.
Par David Eloy | Altermondes

« Le rôle du journaliste est fondamental et doit être protégé »
En Tunisie, le journalisme essaie de sortir de décennies de torpeur et de manque de liberté. Mais la voie n’est pas forcément simple et les difficultés restent nombreuses. Entretien avec Souhayr Belhassen, tunisienne engagée, journaliste, défenseure des droits humains et ancienne présidente de la FIDH.
Propos recueillis par Jihane Habachi | journaliste

1. LE MONDE VU PAR LES JEUNES REPORTERS

  • Retour sur le Forum social mondial

Une rencontre sous le sceau de la dignité
Du 26 au 30 mars 2013, l’Université El Manar de Tunis accueillait le Forum social mondial (FSM), une première pour la région du Maghreb-Machreq. Dix mois plus tard, retour sur un évènement dont le succès se lit dans ses trois dimensions, tunisienne, régionale et mondiale.
Par Nathalie Péré-Marzano | Déléguée générale du CRID | membre du conseil international du FSM

« Seule la mort pourra m’arrêter de lutter »
Né au Brésil en 1931, architecte de formation, Chico Whitaker est l’un des pères fondateurs du Forum social mondial. Toute sa vie, il a oeuvré pour un monde meilleur, plus juste et plus équitable. Du Brésil à la France, en passant par le Chili ou l’Afrique, l’infatigable militant altermondialiste court toujours pour partager sa vérité.
Propos recueillis par Mohamed El Amine Mahieddine

Le combat pour les droits des femmes

« Il faut que la femme émancipe l’homme mentalement »
L’Assemblée des femmes a ouvert la treizième édition du Forum social mondial. À l’Université El Manar de Tunis, les femmes étaient donc à l’honneur. Des voix masculines du Maghreb se sont jointes à elles pour revendiquer plus de droits et l’égalité entre hommes et femmes. Reportage.
Par Karima Taïbi

« Oser dire non au conformisme »
Camilia F. enseigne la gestion des ressources humaines à la Faculté des sciences économiques et de gestion de Tunis. Pour elle, le changement exige que femmes et hommes travaillent ensemble dans le processus démocratique. Entretien.
Propos recueillis par Johanna Clairet

« L’occupation était tombée sur nos têtes »
Le combat pour les droits des femmes était aussi à l’honneur du Forum mondial des droits de l’Homme. Élue depuis une dizaine d’années, Oumou Sall Seck, seule femme maire au nord du Mali, y a raconté son combat et témoigné de l’occupation de sa région par les groupes islamistes, avant la libération du pays en janvier 2013.
Propos recueillis par Sélimata Bakhayoko


Le cri de détresse des anciens prisonniers politiques
Torturés pendant plusieurs années dans les prisons de Ben Ali, les ex-prisonniers politiques réclament aujourd’hui justice. Se sentant délaissés par le gouvernement tunisien, ils sont venus protester au Forum social mondial. Aucune association n’a pourtant semblé les entendre.
Par Aida Chakhari et Mouna Chebil

Sahara occidental, un débat sous tension

En 2011, le Forum social mondial de Dakar (Sénégal) avait été marqué par de violents heurts entre participants marocains et sahraouis, les premiers venant perturber les ateliers des seconds. Deux ans plus tard, les tensions persistent. Le jeudi 28 mars, des participants marocains empêchaient l’installation d’une exposition photo dans la tente sahraouie. Le vent du « printemps arabe » souffle aussi sur le Sahara occidental. Reporters Transméditerranée donne la parole aux deux parties.

« Les Sahraouis demandent un référendum pour exprimer leur choix »
Porte-parole de l’Union nationale des femmes sahraouies (UNFS), Mariam Salma revendique l’indépendance du Sahara occidental. En participant au FSM, elle souhaite faire reconnaître le peuple sahraoui.
Propos recueillis par Delphine Zoundi

« La lutte pour l’indépendance n’est pas le véritable problème »
Sahraoui d’origine, Abdelali Bounasr, 30 ans, était lui aussi au FSM de Tunis. Fonctionnaire à la mairie d’El Mansouria, au Maroc, il ne défend pas l’autonomie du Sahara occidental.
Propos recueillis par Delphine Zoundi

Liberté de circulation, un mirage ?

Le droit à la mobilité est entravé ou totalement prohibé pour les deux tiers de la population de la planète, soumise aux visas. Pourtant le monde bouge, le monde rencontre le monde. À l’occasion d’événements internationaux ou dans la recherche d’un travail et d’une vie meilleure.

Des syndicalistes algériens privés de Forum
Le 26 mars 2013, 96 militants algériens n’avaient pu rejoindre Tunis, où s’ouvrait le Forum social mondial, en raison d’une interdiction de quitter le territoire prononcée par le gouvernement algérien. Une atteinte à la liberté de circulation dénoncée par les participants au FSM.
Par Anglade Amédée

Sinaï, un dangereux itinéraire
La crise libyenne a entraîné l’ouverture d’une nouvelle route migratoire africaine. Pour atteindre un hypothétique eldorado, les migrants doivent traverser le Sinaï, un vaste territoire égyptien, frontalier d’Israël, où sévissent des trafiquants d’êtres humains. État des lieux avec Karin Keil, de la Commission sur les Migrations de Caritas Europa.
Propos recueillis par Mohamed El Amine Mahieddine


« Changer les mentalités prend du temps »
Al Bawsala (la boussole, en arabe) est une organisation tunisienne née après la Révolution qui vise à contrôler les actes du Parlement et à en informer les citoyens. Un outil de transparence inédit pour accompagner le processus démocratique. Rencontre avec son directeur, Selim Kharrat.
Propos recueillis par Malek Metoui et Sofien Murat

De l’ouverture à la clôture, le FSM en marches !
Reportage Photos de Sofien Murat

  • Retour sur le Forum Jeunesse 2013

La nécessité de se mettre en réseau
Du 19 au 21 avril, Monastir, en Tunisie, accueillait le Forum Jeunesse 2013, l’occasion pour des jeunes venus de tout le pourtour méditerranéen de se rencontrer, de partager leurs expériences et d’imaginer, ensemble, de nouveaux projets pour renforcer les liens entre les jeunesses méditerranéennes.
Par David Eloy | Altermondes

Quand les discussions libres l’emportent…
Le Forum Jeunesse 2013 a donné lieu à des temps d’échanges entre des jeunes de différents pays du Bassin méditerranéen. Mais il est parfois difficile pour cette génération, habituée à l’expression libre, de se cantonner aux espaces de parole institutionnels. Reportage.
Par Pol Chailloux

Amitié, espoir, liberté
Olfa Metaoua, 24 ans, habite à Sousse (Tunisie). Fondatrice de l’Association Tuniso-Euro-Méditerranéenne des Jeunes (ATEMJ), elle est engagée pour la démocratie et les droits des jeunes.
Propos recueillis par Emmanuelle Morineau

Une jeunesse avide de s’exprimer

La jeunesse du monde arabe a porté la vague de révolutions qui ont bousculé et, dans certains cas, fait tomber les régimes en place. Pour nombre de ces jeunes, la découverte de la liberté d’expression a ouvert le champ des possibles. Désormais, que ce soit lors de rencontres comme le Forum social mondial ou le Forum Jeunesse, ou dans la rue, ils prennent part au débat et entendent être écoutés.

« Les blogueurs sont devenus ce média alternatif »
Slim Ayedi, journaliste citoyen tunisien, a réalisé plus de 300 vidéos pendant la révolution. Aujourd’hui, il forme de jeunes blogueurs dans toute la Tunisie, car il estime qu’ils sont un maillon indispensable pour continuer le combat. Rencontre à l’occasion du Forum social mondial.
Propos recueillis par Yacine Mamouni

Heythem Abidi, des images citoyennes
Membre du Tunisie Bondy Blog, Heythem Abidi a participé au Forum Jeunesse de Monastir. Armé de son appareil photo et de ses convictions, il veut proposer une information qui soit fidèle à la réalité de la société civile tunisienne. Portrait.
Par Pol Chailloux

La BD, un moyen de sensibiliser les citoyens
Ghazoua Ltaief, 23 ans, étudiante en 5e année d’école d’ingénieurs en biologie industrielle, est bénévole à Touensa, une association tunisienne 1 dont l’une des missions est de promouvoir la citoyenneté à travers la bande dessinée. Rencontre.
Propos recueillis par Presylia Alves

Regards croisés sur l’homosexualité

Dans la plupart des pays du Sud, l’homosexualité reste un sujet tabou, quand elle n’est pas tout simplement criminalisée. En Afrique, il est courant d’entendre que l’homosexualité est une déviance venue des pays occidentaux, qu’il n’y a « pas de ça chez nous ». Aida, Chaima et Mouna, trois jeunes reporters tunisiennes, ont choisi de traiter ce sujet, à l’occasion du Forum social mondial et du Forum mondial des droits de l’Homme. Elles qui viennent pourtant d’un pays où l’homosexualité est punie par la loi.

« Je veux que tout le monde m’accepte »
Au Maghreb, l’homosexualité n’est pas encore reconnue voire elle est rejetée. Lors du FSM, J.B. a eu le courage de témoigner, de crier haut et fort son homosexualité, suscitant un vif débat.
Par Mouna Chebil

« Tout simplement, en l’acceptant comme il est… »
À Nantes, en plein débat sur le mariage pour tous, les LGBT se sont retrouvés lors d’un atelier sur le respect de l’autre et le droit à la différence, deux thèmes incontournables pour un forum dédié aux droits humains.
Par Chaima Metoui et Aida Chakhari

  • Retour sur le Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes

« Notre fil rouge : Droits de l’Homme et politiques locales »
Le Forum mondial des droits de l’Homme s’est tenu à Nantes, du 22 au 25 mai 2013. Le thème retenu pour cette édition –Développement durable/ Droits de l’Homme : même combat ? – a permis de montrer en quoi la solidarité et le travail collectif des acteurs locaux permettaient la réalisation effective des droits humains. Entretien avec Franck Barrau, directeur du Forum.
Propos recueillis par Flora Barré | Altermondes

Discriminations et racisme

« Le racisme sape notre héritage démocratique »
Saignée par la crise, la Grèce connaît une montée très inquiétante de mouvements extrêmistes, se revendiquant ouvertement du néonazisme. Yiorgos Kaminis, maire d’Athènes, est venu témoigner au Forum mondial des droits de l’Homme de son combat pour les droits des immigrés. Entretien.
Propos recueillis par Fatoumata Cissokho

Roms : les politiques d’accueil fonctionnent
Affublés de tous les torts et défauts, les Roms sont soumis à la vindicte populaire. L’affaire Leonarda l’a rappelé récemment 1. À l’occasion du Forum mondial des droits de l’Homme, entretien avec Robert Gouraud, président de l’association Sol’Rom de Saint Herblain (Loire-Atlantique), qui défend les droits fondamentaux des populations roms d’Europe de l’Est vivant en France.
Propos recueillis par Emmanuelle Morineau

À quand la fin de la marginalisation des noirs tunisiens ?
Le racisme et la discrimination ne sont malheureusement pas l’apanage des pays du Nord. Toujours stigmatisés, les noirs de Tunisie revendiquent et défendent leurs droits.
Par Malek Metoui

Regards croisés sur le handicap

La Déclaration universelle des droits de l’Homme l’affirme : les hommes naissent libres et égaux en droit. Certains le sont pourtant plus que d’autres, tant il reste de chemin à parcourir entre la proclamation d’un droit et son effectivité. Les personnes handicapées le savent bien, elles qui ont pu en témoigner, à l’occasion du Forum social mondial et du Forum mondial des droits de l’Homme. Regards croisés.

« Je veux me sentir un être humain normal »
Le Forum social mondial affirme qu’un autre monde est possible. La réalité vient malheureusement souvent battre en brèche les belles déclarations. Mauvaise organisation, manque de préparation, simple oubli… À Tunis, les personnes handicapées se sont de nouveau senties ignorées et n’ont pu participer pleinement à l’événement.
Par Chaima Metoui

L’égalité des chances est fondamentale
Au Forum mondial des droits de l’Homme, des personnes handicapées et des associations leur venant en aide ont témoigné des difficultés qu’elles rencontrent dans le plein exercice de leurs droits, que ce soit pour accéder à l’éducation ou au travail.
Par Mouna Chebil

Des droits pour toutes et pour tous !

« Désormais, c’est une fierté de se dire indigène »
En 2005, l’élection d’Evo Morales à la présidence de la Bolivie a ouvert une nouvelle ère pour les peuples indigènes dont l’existence et les droits ont enfin été pleinement reconnus. Entretien avec Jean-Paul Guevara, ambassadeur de la République plurinationale de Bolivie en France.
Propos recueillis par Samir Benguennouna

« En Palestine, la vie est politique »
Maire d’Abu Dis, une ville palestinienne située non loin de Jérusalem, Adel Salah est intervenu lors du Forum mondial des droits de l’Homme à propos de l’engagement des jeunes palestiniens.
Propos recueillis par Tissem Tibrayem

La nature a aussi des droits

En 2013, Nantes est la capitale verte de l’Union européenne. L’occasion rêvée pour le Forum mondial des droits de l’Homme d’interroger le lien entre droits humains et développement durable. Ou quand le combat pour les premiers renforce celui pour le second. Et vice-versa.

« L’environnement est le capital de l’Homme »
Présent à Nantes, Bakary Kanté, directeur du développement des politiques et des droits de l’environnement au Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), a défendu l’idée selon laquelle le respect des droits humains est lié à la qualité de l’environnement.
Propos recueillis par Moussa Keita

« Nous voulons criminaliser les personnes responsables d’écocide »
Donner des droits à la vie, à la terre et aux peuples, tel est le sens de l’initiative citoyenne européenne « Arrêtons l’écocide en Europe ». Porte-parole du mouvement, Valérie Cabanes, juriste en droit international et spécialisée dans les droits de l’Homme, explique les raisons de cette campagne atypique.
Propos recueillis par Engueran Dubroca


Le rallye de la mémoire
L’histoire de Nantes est inextricablement liée à celle de l’esclavage. Au moment où s’ouvrait le Forum mondial des droits de l’Homme, Les Francas, l’ACCOORD, Essentiel et Étudiants guinéens, quatre associations nantaises, ont donc proposé un rallye, une promenade à travers la ville, son histoire, sa mémoire. Reportage.
Par Alimatou Diallo

Des couvertures en images
Reporters Transméditerranée a aussi donné lieu à une quinzaine de reportages vidéos qui permettent de revivre les événements couverts par les jeunes des deux pays. Tous sont disponibles sur le site www.reporters-transmediterra...

PARCOURS

Aka, l’engagement au quotidien
Original, volubile et actif, rien n’arrête Aka de-Charles Claude. Dans le quartier populaire de la Grande Borne à Grigny (Essonne), il a fondé une association d’accompagnement social avec pour seule « subvention » : le bénévolat et la solidarité ! Portrait d’un homme plein de ressources pour conclure ce hors série.
Par Assa Diarra

2. RETOUR SUR EXPERIENCE

Jeunes citoyens et reporters de terrain
Pour l’ensemble des jeunes journalistes citoyens tunisiens, Reporters Transméditerranée a été une étape marquante dans leur engagement citoyen. Ils ont dû s’adapter à un contexte différent, faire preuve d’ouverture, de curiosité et d’entrain. Le projet Jaridaty, dans lequel ils évoluent en Tunisie, a été un moyen pour eux d’apprendre des techniques journalistiques, de s’exprimer et une opportunité de développer leur sens critique. Partager cette expérience avec d’autres leur a ouvert de nouvelles perspectives.
Par Erige Sehiri | Nawaat

Oser être pleinement des citoyens !
Pour la vingtaine de jeunes français, franciliens et ligériens, dont vous venez de lire les articles, le projet Reporters Transméditerranée a présenté un double intérêt. D’un côté, il leur a permis de se roder, à travers la couverture d’événements sur plusieurs jours d’affilée, à la pratique journalistique. De l’autre, il les a ouverts au monde et au « choc » des cultures, ce qui contribue à la dimension « citoyenne » des formations qu’ils suivent, que ce soit au sein de Reporter citoyen ou de l’atelier UPIC.
Par Sabrina Kassa | UPIC, Philippe Merlant | UPIC et Sabah Rahmani | Reporter Citoyen

- PARTENAIRES




Dans le même numéro - sur le site :
LA FABRIQUE CITOYENNE DE L’INFORMATION